FAQ

Peut-on poser La Chape Liquide® sur tous les isolants de sol ?

Tous les isolants destinés à être utilisés sous chape peuvent recevoir La Chape Liquide®.
Selon la réglementation française, pour savoir si un isolant convient sous chape, il suffit de vérifier s'il dispose d'un classement SC1 ou SC2 selon la norme NF P 61-203. Sur un isolant classé SC1, dans des locaux classés UPEC P2 (habitations par exemple), l'épaisseur minimale de La Chape Liquide® est 35 mm ; dans tous les autres cas, elle est portée à 40 mm.
Si un isolant de sol ne bénéficie pas d'un classement selon la norme NF P 61-203, mais que le fabricant ou le distributeur en revendique néanmoins l'utilisation sous chape, on considèrera par défaut qu'il ne peut pas être associé à une seconde couche isolante, et l'épaisseur minimale de La Chape Liquide® au-dessus sera 40 mm.
Attention : avant le coulage de La Chape Liquide®, certains isolants doivent être recouverts par un film polyéthylène (polyane). C'est le cas des laines minérales, du liège, des plaques ne comportant pas d'emboîtements, des produits dont la surface comporte de l'aluminium ou un alliage d'aluminium, etc...

La Chape Liquide®- Agilia Sols A est-elle un procédé écologique ?

Oui, à plus d'un titre !
La Chape Liquide® une fois durcie est une roche constituée de sable et de gypse : éléments extrêmement courants à l'état naturel à la surface du globe. À ce titre, elle est fréquemment employée sur des opérations où l'accent est mis sur la protection de l'environnement. Et ceci avec raison :
En premier lieu, sa grande résistance mécanique en permet l'emploi en faibles épaisseurs. Moins de matière employée, c'est moins d'énergie pour le transport, moins de prélèvement sur les ressources naturelles. Ensuite, bénéficiant d'une excellente conductivité thermique (2,5 W/m.K), La Chape Liquide® permet de chauffer l'eau des planchers chauffants à une température plus basse (environ 2°C de moins), et donc de consommer moins d'énergie.
Livrée prête à l'emploi, La Chape Liquide® autorise la réalisation de chantiers propres, sans palettes ou emballages à évacuer.
Le mortier La Chape Liquide® est produit à partir de sables locaux, n'ayant pas nécessité de transport sur de longues distances. Il est fabriqué dans des centrales à béton ayant mis en place des politiques d'économie des ressources naturelles. Enfin, le liant La Chape Liquide® est produit essentiellement à partir de matières premières non prélevées dans l'environnement, selon des procédés très économes en énergie.

Peut-on poser La Chape Liquide® (chape autonivelante et autolissante) sur un isolant mince à couche réflective ?

Oui, si cet isolant est apte à l'usage sous chape (il doit bénéficier d'un classement SC1 ou SC2 selon la norme NF P 61-203). On doit vérifier que le mortier ne vient pas au contact du film métallique, lequel doit être protégé par un film plastique : en effet, l'aluminium qui compose généralement le film métallique est sensible aux produits alcalins.
On notera cependant qu'un film réfléchissant n'a un peu d'efficacité thermique qu'à partir du moment où il est devant une lame d'air non ventilée (par exemple en isolation sous toiture). S'il est au contact direct d'un matériau opaque (tel qu'une chape), il n'a aucun intérêt.

Peut-on utiliser La Chape Liquide® (chape autonivelante et autolissante) dans une salle de bain ?

Oui, le domaine d'emploi de l'Avis Technique permet l'utilisation de La Chape Liquide® dans tous les sols classés E2 (classement UPEC). Les sols des salles de bain privatives (logement) sont classés E2 et permettent donc d'employer La Chape Liquide®.
Pourquoi ne pas permettre l’enrobage de planchers rayonnants électriques ?
Au contraire ! La Chape Liquide® est le seul procédé de chapes à base de sulfate de calcium bénéficiant d'un Avis Technique pour l'enrobage de plancher rayonnant électrique : le système La Chape Liquide® Thermalu® (Avis Technique 14/02-712).
Lorsqu'un autre système est employé, il est toujours possible que se produise un blocage thermique : si un élément isolant est disposé sur le sol (par exemple un matelas, un pouf ou un canapé sans pieds), l'énergie produite localement par le plancher rayonnant électrique ne peut pas être évacuée vers la pièce, et la température du système va s'élever jusqu'à des valeurs très importantes (au-dessus de 65°C). Or, 65°C est la limite d'utilisation des chapes base sulfate de calcium...
Équipé de capteurs de température qui coupent localement l'alimentation électrique lors des élévations anormales de température, le système La Chape Liquide® Thermalu® est le seul plancher rayonnant électrique sans blocage thermique.

On m’a coulé La Chape Liquide® hier, et elle est toute faïencée !

Pas de panique, il s'agit très vraisemblablement de faïençage de la pellicule de surface. Cette pellicule, sans réelle cohésion (ce qui explique son faïençage), sera éliminée par grattage ou par ponçage.
Si toutefois il s'agit réellement de fissures - ce qui peut arriver de temps à autre -, le phénomène n'est pas anormal, et sa reprise est détaillée dans l'Avis Technique du procédé. Une fois réparée, la chape sera aussi durable et apte à l'emploi que si elle avait été exempte de fissures.

Doit-on toujours mettre en chauffe un plancher chauffant avant la pose du revêtement ?

C'est effectivement la règle, reprise par tous les documents concernant les planchers chauffants (DTU 65.14 pour les plancher à eau chaude, CPT 2908 pour les planchers rayonnants électriques). Cette règle s'applique également aux planchers enrobés avec La Chape Liquide® (voir la fiche de préconisation sur la mise en chauffe).
Seule exception : pour les planchers chauffants à eau chaude, il est possible de réaliser une première chape d'enrobage, recouverte par un film polyéthylène au bout de quinze jours, et de couler ensuite une seconde chape (appelée couche désolidarisée). Selon le DTU 65.14, ce type d'ouvrage (appelé plancher chauffant de type C, ou plancher chauffant à couche désolidarisée), ne nécessite pas de mise en chauffe préalablement à la pose des revêtements de sol.

Qu'est-ce que Agilia Sols A ?

Agilia Sols A est la marque (le nom commercial) de LAFARGE BETONS désignant La Chape Liquide. C'est un mortier autonivelant et autolissant à base d'Anhydrite.


Quel est le temps de séchage obligatoire pour poser le revêtement sur un plancher chauffant réalisé avec La Chape Liquide - Agilia Sols A ?

C'est le degré de séchage de la chape et non le délai d'attente qui détermine l'aptitude à la pose d'un revêtement collé. Le taux d'humidité résiduelle maximale est limité à 0,5% ou 1% suivant le type de local et la nature du revêtement (cf.avis technique de La Chape Liquide). La pose d'un revêtement collé sur plancher chauffant ne peut se faire qu'après la première mise en chauffe. Conformément à l'avis technique de La Chape Liquide, celle-ci peut démarrer au plus tôt une semaine après le coulage et s'étale sur environ 2 semaines. Le chauffage est interrompu au minimum 2 jours avant la pose et pendant 2 jours après le pose du revêtement. A titre indicatif, sous température moyenne de 20°C et en local correctement ventilé, les conditions de pose d'un revêtement collé sur plancher chauffant peuvent être obtenues dans un délai d'environ 3 semaines.

Peut-on poser La Chape Liquide® sur tous les isolants de sol ?

La réponse est oui ! Tous les isolants aptes à l'utilisation sous chape permettent l'utilisation de La Chape Liquide®.
Pour savoir si un isolant convient sous chape, il suffit de vérifier s'il dispose d'un classement SC1 ou SC2 selon la norme NF P 61-203.

J'ai fait réaliser une Chape Agilia Sols A (La Chape Liquide), sur un plancher chauffant, quel est le temps de séchage obligatoire pour poser le revêtement ?

La pose d'un revêtement de sol collé ne peut se faire qu'après la première mise en chauffe du plancher chauffant conformément au DTU 65.14 plancher chauffant à eau chaude. Dans le cas de La Chape Liquide®, conformément à l'Avis Technique du procédé, la mise en chauffe peut être effectuée dès 7 jours seulement après le coulage, ce qui permet de gagner une à deux semaines de délai.
À l'issue de la mise en chauffe, il est nécessaire de mesurer l'humidité résiduelle de la chape : pour des épaisseurs habituelles, elle est généralement suffisamment basse quatre à cinq semaines après le coulage.
Attention toutefois : le séchage n'est accéléré que si le plancher chauffant est mis en route

Peut-on colorer une chape autonivelante ?

Si l'on ajoute un colorant à La Chape Liquide®, on arrive à la colorer. Mais cela n'a pas d'intérêt, car la chape ne peut pas être laissée non revêtue.
En effet, à base de sables naturels pouvant présenter de fortes variations de coloris, il n'est pas possible de proposer une chape d'aspect uniforme sur un chantier, en particulier si plusieurs camions-toupies sont nécessaires. De plus, si La Chape Liquide® est très peu sujette à la fissuration, cela peut survenir de temps à autre : c'est un phénomène sans gravité si la chape est revêtue, mais très problématique si elle ne l'est pas !




   


   









 

Les professionnels agréés de la chape fluide

webdesign Dv Image